Carte de synthèse sur le dépistage du cancer colorectal du point de vue des patients

Consultez une carte de synthèse montrant les étapes du processus de dépistage du cancer colorectal, du point de vue d’un résident rural et d’un banlieusard

Consultez une carte de synthèse montrant les étapes du processus de dépistage du cancer colorectal, du point de vue d’un résident rural et d’un banlieusard

Cette carte sur le processus de dépistage du cancer colorectal (en anglais seulement) présente les étapes générales et les points de communication qui peuvent faire partie de l’expérience d’un patient lors de sa participation à un programme de dépistage organisé, notamment le suivi après un diagnostic de cancer. La carte définit également des termes, et comprend les défis et les obstacles rencontrés.

poster image of colorectal screening synthesis map from the patient perspective

Elle présente le cheminement de Rob jusqu’à un résultat normal de dépistage, et celui de James depuis un résultat anormal de dépistage jusqu’à un diagnostic de cancer.

Je pense que la trousse de TFi est un bon outil car elle vous permet d’effectuer le test dans l’intimité de votre domicile.
– Le médecin de James

Au Canada, neuf provinces et un territoire (tous sauf les Territoires du Nord-Ouest, le Nunavut et le Québec) offrent des programmes de dépistage organisé du cancer colorectal. À l’heure actuelle, il est prévu d’élaborer de tels programmes dans les Territoires du Nord-Ouest et au Québec.

Les lignes directrices du Groupe d’étude canadien sur les soins de santé préventifs recommandent un dépistage du cancer colorectal chez les adultes âgés de 50 à 74 ans par TFi (test fécal immunochimique) tous les deux ans ou par sigmoïdoscopie à sonde souple tous les dix ans.

Comment autonomiser les patients

Cette carte de synthèse présente également les facteurs d’autonomisation des patients :

  • La coordination des services et de la communication entre les niveaux de soins, comme les soins primaires et les soins spécialisés, peut améliorer la continuité pour les patients. Cela permet de leur offrir une expérience harmonieuse, depuis le dépistage jusqu’au traitement, en passant par le diagnostic.
  • Les fournisseurs de soins primaires jouent un rôle important dans la prise de décisions de dépistage, et peuvent encourager les patients à poser des questions ainsi qu’à prendre le contrôle de leur dépistage. Il est utile qu’un médecin de famille communique un sentiment d’urgence.
  • Des points de contact multiples avec les fournisseurs de soins mènent à de meilleurs résultats de santé.
  • Les programmes de dépistage peuvent envoyer des rappels aux patients de façon proactive et aider à renforcer leur littératie en matière de santé en communiquant directement avec eux par courrier, par téléphone et en personne.
  • Les intervenants-pivots peuvent aider les patients à traverser les différentes étapes du processus de dépistage.
  • L’offre d’un soutien social par la famille, les proches et les amis aide les patients à garder une attitude positive à l’égard de leur diagnostic de cancer.

Document à télécharger (en anglais seulement)