Politiques de vaccination contre le VPH

En 2020, on estime que 1 350 Canadiennes recevront un diagnostic de cancer du col de l’utérus, et 410 d’entre elles décéderont de la maladie

Contexte et principales statistiques sur la vaccination contre le VPH au Canada

icôneEn 2020, on estime que 1 350 Canadiennes recevront un diagnostic de cancer du col de l’utérus, et 410 d’entre elles décéderont de la maladie.

Cette tragédie est aggravée par le fait que le cancer du col de l’utérus est presque entièrement évitable, et qu’il est facilement guérissable lorsqu’il est détecté et traité à un stade précoce. Il existe plus de 100 types de VPH, mais certaines souches sont plus susceptibles de rendre les cellules anormales et précancéreuses.

Facteurs de risque d’infection par le VPH

  • Nombre de partenaires sexuels au cours d’une vie
  • Antécédents d’infections transmissibles sexuellement
  • Antécédents d’agressions sexuelles
  • Premières relations sexuelles à un jeune âge
  • Consommation de tabac ou de cannabis
  • Immunosuppression
  • Utilisation irrégulière du préservatif
  • Hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (ils courent un risque 20 fois plus élevé de contracter un cancer de l’anus que les hommes hétérosexuels)

Incidence de la vaccination contre le VPH sur le cancer du col de l’utérus

  • Depuis l’introduction du dépistage du cancer du col de l’utérus au sein de la population, l’incidence de cette maladie a invariablement diminué au Canada. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le test de détection du VPH comme examen de dépistage primaire et le suivi des résultats anormaux, consultez le rapport Dépistage du cancer du col de l’utérus au Canada : analyse de l’environnement (2019-2020) du Partenariat.
  • La vaccination contre le VPH est associée à une réduction substantielle du risque de cancer invasif du col de l’utérus au niveau de la population1.
    • Vaccination contre le VPH avant 17 ans : réduction de 90 % du risque de cancer invasif du col de l’utérus
    • Vaccination contre le VPH avant 30 ans : réduction de 50 % du risque de cancer du col de l’utérus

Taux d’incidence normalisés selon l’âge (TINA) du cancer du col de l’utérus chez les femmes au Canada*, de 1984 à 2019

Taux d’incidence du cancer chez les femmes au Canada était de 13 cas pour 100 000 femmes en 1985, et a diminué jusqu’à atteindre moins de 7 cas pour 100 000 femmes en 2019

* Exclut le Québec

Participation à la vaccination contre le VPH

  • Toutes les provinces et tous les territoires sont dotés d’un programme scolaire de vaccination contre le VPH pour les filles et les garçons.
  • La vaccination contre le VPH est offerte sur la base d’un schéma à deux ou trois doses.
  • Les données sur les taux de vaccination dans les provinces et les territoires sont disponibles pour différentes années scolaires. Selon les données les plus récentes, les taux provinciaux ou territoriaux de vaccination (pour la dernière dose) varient de 57,1 à 91,3 % pour les filles et de 57,5 à 91,3 % pour les garçons.

Taux provinciaux et territoriaux d’administration de la dernière dose du vaccin contre le VPH chez les filles

Les taux varient de 57 % à 91 %.

* Taux pour les filles et les garçons combinés

Taux provinciaux et territoriaux d’administration de la dernière dose du vaccin contre le VPH chez les garçons

Les taux varient de 57 % à 91 %.

* Taux pour les garçons et les filles combinés

Vaccins contre le VPH homologués au Canada

Vaccin Cible Utilisation autorisée au Canada
Vaccin bivalent2 (Cervarix) Types 16 et 18 du VPH Filles et femmes âgées de 9 à 45 ans
Vaccin quadrivalent contre le VPH3 (Gardasil) Types 6, 11, 16 et 18 du VPH Filles et femmes âgées de 9 à 45 ans
Garçons et hommes âgés de 9 à 26 ans
Vaccin nonavalent4 (Gardasil 9) Types 6, 11, 16, 18, 31, 33, 45, 52 et 58 du VPH Filles et femmes âgées de 9 à 45 ans
Garçons et hommes âgés de 9 à 45 ans

Depuis 2017, le vaccin contre le VPH est offert dans le cadre de programmes de vaccination en milieu scolaire financés par le gouvernement dans l’ensemble des provinces et des territoires; il est administré à partir de la quatrième année, mais plus fréquemment en sixième ou en septième année. La vaccination contre le VPH est recommandée par le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) pour toutes les personnes âgées de 9 à 26 ans.

Contexte international

  • Le cancer du col de l’utérus est le troisième cancer le plus courant chez les femmes dans le monde, et on estime qu’il est la cause du décès de plus de 300 000 femmes par année5.
  • Il s’agit du deuxième cancer le plus souvent diagnostiqué chez les femmes de 15 à 44 ans6.
  • La grande majorité des cas (85 %) à l’échelle mondiale surviennent dans des pays moins développés, où le cancer du col de l’utérus représente 12 % de tous les cancers féminins.
  • Étant donné que le cancer du col de l’utérus est presque entièrement évitable, en 2018, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a appelé les pays du monde entier à éliminer ce cancer d’ici la fin du siècle, visant une cible de moins de quatre cas pour 100 000 femmes.

Taux d’incidence normalisés selon l’âge (TINA) du cancer du col de l’utérus par pays7 (estimations pour 2018)

carte du monde


  • 1 - Lei, J., Ploner, A., Elfström, K. M., Wang, J., Roth, A., Fang, F., Sundström, K., Dillner, J. et Sparén, P. (2020). HPV vaccination and the risk of invasive cervical cancer. New England Journal of Medicine, 383(14), 1340-1348.
    2 - Monographie canadienne de Cervarix, GlaxoSmithKline Inc.; 25 novembre 2014.
    3 - Monographie canadienne de Gardasil, Merck Canada Inc., 10 mars 2015.
    4 - Monographie canadienne de Gardasil 9, Merck Canada Inc., 30 août 2020.
    5 - Organisation mondiale de la Santé. (2020). Lutte et prévention du cancer du col. Consulté le 22 octobre 2020. Disponible à l’adresse : https://www.who.int/reproductivehealth/topics/cancers/fr/.
    6 - HPV Information Centre. (2020). Human papillomavirus and related diseases report. Consulté le 22 octobre 2020. Disponible à l’adresse (en anglais seulement) : https://www.hpvcentre.net/statistics/reports/XWX.pdf.
    7 - IARC. (2018). Cervix uteri. Consulté le 24 octobre 2020. Disponible à l’adresse (en anglais seulement) : https://gco.iarc.fr/today/data/factsheets/cancers/23-Cervix-uteri-fact-sheet.pdf.